Artiste_KLV

Kathy Le Vavasseur

« Si l’on devait résumer en quelques phrases la personnalité de Kathy Le Vavasseur, ce sont les mots «audace», «sensibilité» et «liberté» qui viendraient les nourrir. Et si l’on devait, également, résumer en quelques phrases ses récentes créations, ces mêmes mots y circuleraient comme eau souterraine le fait avant de donner vie à une sources.

Donner vie… donner vie à ses souvenirs, aux images toujours présentes à la mémoire, donner vie à l’eau même. C’est à cette eau, symbole de pureté, de résurrection, d’abondance, de guérison et, bien sûr de vie, que Kathy LE VAVASSEUR rend hommage masi c’est à celle du Mékong qu’elle déclare sa passion. Elle la chante, la modèle sous ses doigts et la trasnforme en vagues colorées. Telles de belles odalisques, celle-ci s’offrent à notre regard et dévoilent leurs atours. De longs sillons et des cascades de petites entailles parcourent leur peau et soulignent la grâce de leur silhouette.

A l’instar du vent qui entraîne les eaux dormantes dans sa course et les métamorphose, Kathy Le Vavasseur transmet à l’argile son énergie, ses élans et ses émotions. De ce corps naissent aussi des plantes de toutes tailles qui ploient sous les assauts des dragons et dont les longues chevelures ondulent au gré de leur souffle.

Cette artiste plasticienne, née à Sadéc au Vietnam, nous invite à partager avec elle la part vivante de ses souvenirs lorsque, enfant, elle contemplait le Mékong depuis son balcon. Elle en devinait le lit, y percevait l’étirement des végétaux aquatiques et admirait les abords luxuriants de ses rives. » Aline Jaulin, Critique d’art.

Voir son exposition « Dans les bras du Mékong »